Rechercher
  • brunomathon9

REUNION RCC du 06 et 09 JUILLET



Ce Mardi 06 Juillet 2021 s’est tenue la dernière réunion de négociation concernant l’accord RCC initié par la Direction.

De nombreux échanges et propositions ont à nouveau été avancés afin de garantir un accompagnement maximum à l’ensemble des salarié.es qui seront impacté.es par les projets et ce, quelque soit le choix qu’ils feront. La CFDT a négocié en ayant pour objectif le maintien dans l’emploi et dans l’entreprise.


La CFDT a obtenu :

Pour les salarié.es qui souhaitent rester dans l’entreprise


  • Un budget de 2 M€ supplémentaire dédié à la formation au sein de l’accord GEPPMM

  • Des primes à la mobilité interne pour les salarié.es dont le poste est supprimé. Egalement demandé une prime pour les salarié.es qui changeraient de poste afin de permettre un switch direct

  • L’accompagnement par un cabinet de reclassement externe

  • La garantie du maintien dans le régime horaire

  • La dégressivité progressive de la rémunération sur 18 mois pour les salarié.es qui souhaitent changer de régime horaire

  • La création d’une équipe d’intervention (10 à 12 salarié.es) pour le manufacturing LESTREM

  • L’embauche en CDI saisonniers de 20 collaborateurs à VECQUEMONT

  • Aucun nouveau projet d’externalisation, ce qui a permis de supprimer 3 projets et de réduire le nombre de postes à 216

  • Création d’une commission de suivi par site, d’une commission centrale et d’une commission d’instruction où seront examinés les impacts des projets majeurs avant réalisation. Cette commission suivra les projets au plus prêt afin d’assurer que les suppressions de postes ne seront effectives qu’à l’unique condition qu’elles soient réalistes et réalisables. Les 3 commissions seront composées des organisations syndicales signataires des accords


Pour les salarié.es qui souhaiteraient quitter l’entreprise

  • Une indemnité conventionnelle + Supra-légale de 2 200€ par année d’ancienneté avec un maximum de 24 mois (ou 26 mois si ancienneté ≥ 35 ans d’ancienneté)

  • Une aide à la formation d’un montant de 15000 euros pour les projets externes long ou moyen termes

  • Un outplacement de 12 mois ; étendu à 24 mois pour les salarié.e.s en situation de handicap

  • Un congé mobilité rémunéré à 85%, avec possibilité d’un report en cas d’arrêt maladie de 3 mois max, du versement monétaire du congé mobilité non utilisé entièrement

  • Une prime de 15000€ pour la création, développement et reprise d’entreprise

  • Prime additionnelle pour les salariés justifiant d’une activité postée de 10 ans mini (pénibilité) à 10000€


Pour les aménagements fin de carrière

L’IDR sera majorée de 3,6 mois et ne sera pas soumise aux cotisations sociales et impôts pour les salarié.e.s dont le poste est supprimé ou qui pourra permettre un switch direct afin qu’un autre salarié puisse retrouver un poste dans l’entreprise.


Les élu.es CFDT ont tout mis en œuvre afin d’aller au bout des négociations concernant les accords GEPPMM et RCC et ce afin de GARANTIR L’EMPLOYABILITÉ DE TOUS.

Nous déplorons l’inaboutissement du chapitre dédié à la mobilité interne de l’accord GEPP du fait de la mauvaise structuration de la négociation.

L’ACCORD FINAL VOUS SERA PRÉSENTÉ ET LA DÉCISION DE LA SIGNATURE OU NON DE CELUI-CI SERA DÉCIDÉE AU COURS D’UNE ASSEMBLÉE GÉNÈRALE AU MOIS DE SEPTEMBRE.

La CFDT a signifié à la Direction que la signature d’un accord afin d’accompagner les salarié.es NE SIGNIFIE EN AUCUN CAS L’ACCEPTATION DES PROJETS À VENIR ET SE RÉSERVE LE DROIT DE METTRE EN PLACE LES ACTIONS NÉCESSAIRES AFIN DE FAIRE ENTENDRE SON MÉCONTENTEMENT ET CELUI DES SALARIÉ.ES.


LES ÉLU.ES CFDT, ASSISTÉ.ES DE LEURS CONSEILS, RELISENT ET CORRIGENT LES 70 PAGES DES ACCORDS GEPPMM ET RCC AFIN DE S’ASSURER QUE CEUX-CI SOIENT CONFORMES JURIDIQUEMENT, CORRECTEMENT RÉDIGÉS ET QU’AUCUN ÉLÉMENT DE NÉGOCIATION NE SOIT ABSENT OU NÉGLIGÉ.


1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout